L'épilepsie




L’épilepsie est une maladie neurologique due à un dysfonctionnement cérébral. Alors que la crise d’épilepsie est un événement isolé, qui peut se produire une seule fois dans la vie, la maladie épileptique est caractérisée par la répétition de crises spontanées, sans facteur de provocation. Une crise d’épilepsie est une manifestation clinique paroxystique (de survenue brutale) motrice, sensitive, sensorielle ou psychique, accompagnée ou non d’une perte de connaissance, liée à une décharge anormale, excessive d’une population plus ou moins étendue de neurones.


Le diagnostic de l’épilepsie

Il faut que les crises se répètent pour pouvoir évoquer l’existence d’une maladie épileptique. L’interrogatoire précis du patient et/ou de son entourage est capital. Celui-ci va pouvoir permettre de décrire les symptômes, les circonstances de survenue, l’horaire, la durée, le déroulement chronologique des manifestations cliniques. Il recueille également des données sur les antécédents médicaux du patient, les traitements médicamenteux éventuellement pris. Cet interrogatoire est complété par un examen clinique général et neurologique.

L’ensemble de ces éléments peut suffire à poser le diagnostic d’épilepsie mais il est souvent nécessaire de pratiquer un certain nombre d’examens complémentaires. Il s’agit de l’électro encéphalogramme (EEG) et de l’imagerie cérébrale (Scanner, IRM). L’EEG peut, en dehors des crises, être parfaitement normal ou montrer des anomalies localisées ou diffuses. Il peut aussi permettre l’observation de décharges ne donnant pas lieu à des signes physiques. Dans ce sens, il peut apporter des arguments en faveur du diagnostic.

L’imagerie cérébrale est réalisée afin de déceler les causes du déclenchement des crises. Celle-ci peut être faite soit en urgence (Scanner) en fonction de l’examen clinique réalisé par le médecin, soit à distance (Scanner, IRM).

C’est donc sur un faisceau d’arguments, venant de l’interrogatoire du patient et de ses proches, de son examen clinique, du résultat d’examens complémentaires que se portera le diagnostic d’épilepsie. Ce diagnostic est parfois difficile à porter, des malaises d’origines différentes peuvent y ressembler. Il s’agit donc d’un diagnostic positif et non par défaut.






25, avenue de la Bouterne - CS 9721
26602 - Tain l'Hermitage Cedex
Tél.: 04 75 07 59 59
Mentions légales